Mes inspirations 

Inspiration 19/08/12, Nils Daum:

"Immobilité et silence ont toujours été considérés, dans toutes les traditions spirituelles, comme les conditions premières de l'introspection et de la connaissance de soi-même."

"On peut supprimer un mal de tête avec une aspirine. On peut déplacer ou refouler provisoirement la maladie dans le corps. Mais ce ne sont là que des résultats partiels et illusoirs, qui verront la maladie ressortir au bout d'un certain temps, avec une virulence accrue. La véritable guérison en profondeur - ou l'amélioration de notre condition physique - ne peut être obtenue que par la pratique assidue et régulière d'une discipline qui se fixe pour but la santé totale physique, psychique, mentale, et spirtituelle."

"La respiration complète comme la relaxation générale ne sont possibles que si le diaphragme est totalement décontracturé. L'homme spirtituellement évolué est celui dont la respiration est axée en toute circonstance sur le travail détendu du diaphragme, qu'aucun évenement ni aucune émotion ne peuvent ébranler. Celui-là a construit son édifice sur le roc. Uddiyana bandha est un des rares exercices qui permet d'établir un contrôle volontaire sur le diaphragme. Nous n'irons pas jusqu'à dire que ce contrôle procurera la sagesse à celui qui le possède."


CONFIDENCE PERSONNELLE: sur le PRANAYAMA

Il m'a fallu 12 ans de pratique (dont quelques unes déjà en tant que "prof") pour être prête à bien vouloir "m'initier" ou même à être ouverte au pranayama, respiration yogique et méditative.
Au début je ne m'intéressais qu'aux postures, et à la pratique physique qui avaient fait preuve de beaucoup de "miracles": l'équilibre de problèmes hormonaux sur les plans physiques et psychiques, avaient pu être "effacés" grâce à cette pratique de séances de 2 heures "d'ashtanga yoga" à laquelle je me dédiais 3 fois par semaine.
Après mes 4 premières années de yoga, je me suis retrouvée dans une situation de changement radical sur le plan personnel et professionnel. Et de plus, sans prof de yoga! Pendant 6 ans, j'ai continué à pratiquer le yoga, seule à la maison. Là, je découvris mon yoga, ainsi que d'autres profondeurs des multiples facettes du yoga. Je n'en dirai pas plus, car là n'est pas l'intérêt de vous raconter mon sens des choses, sauf que le yoga est un voyage personnel et unique pour chacun de nous. A chacun son rythme.